Le Cognassier du Japon

Belles fleurs, bonne odeur et bon goût !

Ce qu’il faut savoir du Cognassier du Japon

Cet arbuste à fleurs de toute beauté, originaire d’Asie, donnera de belles couleurs rose-pourpre ou rouge à votre jardin. D’une hauteur de 1 à 2 mètres, il fleurit dès la fin de l’hiver et jusqu’en mai, mais constituera un bel ornement tout au long de l’année. Planté seul ou en massif, ses épines en font également une haie défensive idéale pour votre clôture. De plus, il s’agit d’un arbuste relativement résistant au froid puisqu’il supporte des températures jusqu’à – 15 °C. Enfin, vous aurez peut-être la surprise de récolter quelques beaux fruits jaune-orangé entre septembre et octobre ????

Les différentes espèces de Cognassier du Japon

Il existe d’autres espèces :

  • Le Cognassier du Japon « Falconet Charlet » monte jusqu’à 2 mètres de haut et vous offrira de belles fleurs doubles rose saumoné. 
  • Le Cognassier du Japon « Nivalis » d’1 mètre à 1,50 mètre de hauteur possède des groupes de fleurs blanc pur à 5 pétales. 
  • Le Cognassier « Umbilicata » n’a pas d’épines, mais de jolies fleurs rose foncé.
  • Le Cognassier du Japon « Nicoline » est un arbuste étalé qui donnera une abondance de fleurs rouges.
  • Le Cognassier « Crimson and Gold » est touffu et épineux. Ses grandes fleurs rouge écarlate sont mises en valeur par leurs étamines dorées.

Planter un Cognassier du Japon

Pour planter votre Cognassier, choisissez un endroit ensoleillé mais bénéficiant de la mi-ombre, évitez le plein soleil qui pourrait le brûler. Le Cognassier du Japon est un arbuste facile qui s’adapte à tous types de climats et de sols : bien drainés, il parvient même à se développer en terre pauvre et caillouteuse.

Lors de la plantation, privilégiez un mélange de terreau de plantation et de terre de votre jardin.

Si vous l’installez en haie fleurie ou avec d’autres arbustes, espacez-les bien d’au moins 1 à 1,50 m. Gardez bien à l’esprit qu’ils vont drageonner(1).

Veillez bien à l’installer loin de l’aire de jeux des enfants ou des lieux de passage, car ses épines peuvent être douloureuses.

Le Cognassier du Japon se multiplie

Le Cognassier fait partie des essences ornementales assez faciles à multiplier puisqu’elle à tendance à drageonner. Un Drageon est une petite pousse, placée sur une racine, qui se développe à partir d’un bourgeon. Il est très facile à récupérer et devient très vite autonome une fois séparé du pied mère.

Accéder à son point de départ en creusant autour du drageon, puis tranchez proprement au niveau de la racine mère avec un sécateur. Déterrez votre drageon délicatement afin de ne pas abîmer ses radicelles. S’il est assez costaud, vous pourrez le replanter directement à son nouvel emplacement, sinon placez-le en pot et préparez-le à sa future plantation à l’automne ou au printemps prochain. 

Entretenir votre Cognassier du Japon 

Bien entretenir votre Cognassier, de sa plantation jusqu’à sa taille, participera à sa croissance ainsi qu’à une belle floraison. Le premier été qui suit sa plantation, arrosez-le bien tous les 15 jours.

Vous pouvez tailler votre Cognassier du Japon régulièrement, afin de maitriser sa croissance et lui donner la forme souhaitée. Mais veillez toujours à réaliser cette coupe après sa floraison, afin de ne rien perdre de ses magnifiques bouquets colorés. Vous allez ainsi le nettoyer et éliminer ses branches mortes ou chétives.

Si les feuilles se tachent de noir en été, traitez-le à l’automne à la bouillie bordelaise. Ce procédé très ancien limite la prolifération de certaines bactéries et stoppe la germination des spores de champignons. Vendue sous forme de micro-granulés ou de poudre, celle-ci est composée de sulfate de cuivre et de chaux.

Votre Cognassier du Japon vous régale

Après la fin de la floraison, votre Cognassier vous donnera des fruits au parfum très odorant, comestibles mais seulement une fois cuits et très riches en vitamine C.

Voici comment préparer une délicieuse gelée avec les fruits de votre cognassier :

  • Coupez vos coings en morceaux en conservant la peau et les pépins.
  • Recouvrez-les d’eau à hauteur et faites-les cuire 30 minutes.
  • Filtrez et récupérez le jus (et éventuellement les fruits si vous voulez vous lancez dans une pâte de coings) puis pesez-le.
  • Versez-le dans la cocotte et ajoutez-y le même poids en sucre.
  • Faites-cuire à nouveau 30 minutes. Votre jus va prendre une belle couleur dorée.
  • Remplissez vos pots à ras bord et retournez-les jusqu’à complet refroidissement sur un torchon propre.
  • Ensuite, préparez vos tartines et régalez-vous !!

 

Et chez vous, avez-vous aussi un Cognassier dans votre jardin ?